Top 13 commandes qui activent votre passion pour LUNIX

Un préalable pour les amoureux de la réseautique

0

Lunix ,abréviation de « Little Unix », est un système d’exploitation multitâches de type Unix conçu pour fonctionner en mode natif sur les systèmes d’ordinateur domestiques Commodore 64 et Commodore 128. Il prend en charge la mise en réseau TCP (Transfert Control Protocol) / IP (Internet Protocol) . Contrairement à la plupart des systèmes de type Unix, LUnix est écrit en langage assembleur 6502 au lieu de C.

 Linux est parmi le système le plus utilisé dans le monde à travers les fonctionnalités qu’il présente à ses utilisateurs.  Ensemble avec vous nous allons apprendre sur les 13 commandes meilleures sur lunix et je m’en vais vous apprendre que ces commandes sont très importantes pour les personnes ayant comme tache la gestion d’un réseau, d’un serveur dans leur environnement.

Ces commandes seront très pratiques pour les personnes ayant la gestion d’un réseau et/ou des serveurs dans leur environnement.

Oups! allons y ensemble nous pour découvrir découvrir ces commandes lunix  et leurs fonctionnalités:

  1. la commande ssh

cette commande est un acronyme de « secure shellGrace » , grâce à cette commande nous avons la possibilité de se connecter et exécuter des commandes sur un ordinateur distant à l’aide des informations d’identification d’un compte distant. Toutes les communications s’effectuent sur des canaux sécurisés et cryptés. Nous pouvons alors dire que cette commande est la clé de  voûte même  de la gestion des systèmes en réseau et si vous désirez  maîtriser cette zone, allez taper cette commande.

  1. la commande Ping

Celle-ci vous permet de visualiser  si votre ordinateur peut communiquer avec Internet ou avec une adresse IP spécifique.  Notez bien que de nombreux systèmes sont configurés pour ne pas répondre aux Ping.  En général, cette commande envoie les paquets ECHO_REQUEST à l’adresse que vous spécifiez.

Voir Aussi:  Numéro De Carte Bancaire Valide 2018 Recto Verso [Gratuit Sans Hack]

Inversement à la commande Ping de Windows, la commande Ping de Linux continuera à envoyer des paquets jusqu’à la fin. Par conséquent, vous pouvez spécifier un nombre fini de packages avec l’attribut -c.

  1. la commande tracepath & traceroute

La  tracepath  comme vous pouvez le traduire en français « tracer le chemin » elle permet de tracer le chemin réseau jusqu’à une destination que vous aviez spécifié et signaler chaque « saut ou hop » sur l’itinéraire. Rappelons qu’également que cette commande tracepath est fondamentalement similaire à traceroute, mais ne nécessite pas de privilèges root. Il est également installé par défaut dans la distribution Linux et Ubuntu, alors que traceroute ne l’est pas.

Cette commande permet en plus de résoudre des problèmes de réseau ou de lenteur, la commande tracepath peut simplement vous montrer où le réseau échoue ou où se produit la lenteur.

Avec cette commande vous pouvez connecter et exécuter des commandes sur un ordinateur distant à l’aide des informations d’identification d’un compte distant. Toutes les communications se font sur des canaux sécurisés et cryptés. Cette commande est la pierre angulaire de la gestion des systèmes en réseau et si vous souhaitez maîtriser cette zone, vous devriez commencer.

 

 

  1. la commande mtr

Cette commande mtr permet de faire une combinaison des commandes ping et tracepath en une seule commande.  Une fois lancée, mrt continuera à envoyer des paquets, indiquant le temps de ping à chaque « saut ou hop ». Cela vous montrera également tous les problèmes.

Voir Aussi:  Technique Incroyable Pour Faire Connaitre Son Entreprise Rapidement
  1.   la commande ifconfig

La commande ifconfig propose diverses options pour la configuration, le réglage et le débogage des interfaces réseau du système. C’est aussi un moyen rapide d’afficher les adresses IP et d’autres informations sur l’interface réseau.

En plus de cela si vous le souhaitez bien, vous pouvez simplement spécifier le nom d’une interface pour ne voire que les informations de cette interface.

  1. la commande Ifdown et ifup

Les commandes ifdown et ifup sont semblables à l’exécution de ifconfig up ou ifconfig down. Cela nécessite des autorisations root, vous devez donc utiliser le programme sudo sous Linux.

  1. la commande Host

La commande host effectue des recherches DNS. Donc il vous suffit juste d’indiquer un nom de domaine et vous verrez l’adresse IP lui associée. Donnez-lui une adresse IP et vous verrez le nom de domaine associé.

  1. la commande route

Essentiellement, la commande route est l’outil utilisé pour afficher ou modifier la table de routage.

  1. la commande ifplugstatus

La commande ifplugstatus vous indiquera si un câble est connecté à une interface réseau ou non. Cependant, il n’est pas installé par défaut dans Ubuntu. Si vous voyez le message suivant : « Link beat detected ou Battement de liaison détecté » cela signifie que le câble est connecté. Si ce n’est pas le cas, «unplugged» apparaîtra.

 

  1. la commande dhclient

La commande dhclient peut libérer l’adresse IP de votre ordinateur et en obtenir une nouvelle auprès de votre serveur DHCP. Cette fonction nécessite des autorisations root, utilisez donc sudo dans Ubuntu pour profiter de cette commande. Exécutez dhclient sans option pour obtenir une nouvelle adresse IP ou utilisez le paramètre -r pour libérer votre adresse IP actuelle.

Voir Aussi:  Comment Utiliser Lucky Patcher – Guide Complet Pour Débutant en 2018
  1. la commande netstat

La commande netstat peut afficher de nombreuses statistiques sur différentes interfaces, notamment les sockets ouverts et les tables de routage. Exécutez la commande netstat sans options et vous verrez une liste des sockets ouverts. Avec le paramètre -p vous pouvez voir les programmes associés aux sockets ouvertes et avec le paramètre -s pour voir les statistiques détaillées de tous les ports.

  1. la commande whois

Cette commande affiche les enregistrements whois d’un site Web, ce qui vous permet de voir plus d’informations sur les personnes enregistrées et le propriétaire d’un site Web spécifique.

  1. la commande curl et wget

Utiliser les commandes curl ou wget (limite dans la prise en charge du protocole : HTTP, HTTPS et FTP) vous permet de télécharger un fichier à partir d’Internet sans quitter le terminal. Si vous utilisez curl, tapez curl -O pour le suivi du chemin du fichier.

 

J’ose croire qu’après avoir lu cet article vous êtes déjà en mesure d’utiliser ces commandes dans LUNIX sans beaucoup d’embuches mais avec succès.
NB: la Liste des commande Linux dont nous avons discuté ici est très productive si vous en faite  usage,  mais parfois peut paraitre  dangereuse lorsque vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites.
Si vous avez à ajouter, écrivez moi juste en commentaire

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.